Quatre habitudes à prendre pour être un bon community manager

Notre deal cette semaine : Avoir une routine c’est bien mais connaître les bonnes habitudes n’est ce pas nécessaire ?

Beaucoup penserons peut être qu’il n’y a pas d’habitudes, que l’habitude c’est une façon de mourir sur place. Certaines citations vite trouvées sur Google Images nous disent que les habitudes ne challengent pas le statu quo et nous maintiennent dans un confort peu défiant…

C’est exactement ce que devrait rechercher un bon community manager ! Dans mon premier billet de retour d’expérience, je vous ai parlé de ma routine (routine qui fait de mon travail un instant de plaisir et une réussite). Le community management étant un métier très dense et évolutif, il nous faut des canevas de prestation bien définis que l’on exécutera par la suite de manière innovante.

Ce petit amalgame m’aide à introduire la première habitude à prendre : LA RIGUEUR

D’après moi, c’est la plus importante de toutes. En toute chose il vous faut être rigoureux (dans certaines choses moins que dans d’autres…). Il est nécessaire de centupler de vigilance en community management. Ceci va de la simple relecture de publications, à la droiture du plan d’exécution, en passant par le choix des mots et des médias ou encore la structure globale des publications.

13393159_1604932109820614_2040221722_n

 

 

Comprenez le bien, le CM constitue la partie émergée de l’iceberg. La stratégie et les moyens de déploiement se tapissent dans l’ombre alors que tout ce qu’on verra de votre client c’est la publication ou la publicité qui sera affichée. Ce métier va donc au delà de « pousser du contenu », il faut s’assurer que les finitions sont parfaites. Donc comme dans tout métier de surface, la rigueur d’abord.

 

 

 

En deux , LA PATIENCE et L’ EMPATHIE

Vous qui me lisez et souhaitez recruter pour vos services un CM, faites lui passer des tests d’empathie et de patience s’il vous plaît. Ici je ne parle pas que du Cameroun, je vous parle de Community management à l’échelle mondiale. Souvenez vous des marabouts 2.0. (je dédierai un article à ces gens) ! Ces sortes d’extra terrestres qui trouvent un moyen de polluer vos pages et profils sur les réseaux sociaux avec des commentaires malpropres. Testez les nerfs de tout candidat et testez sa capacité à comprendre la personne en face d’abord.
Pour des besoins de fluidité dans la communication (et pour éviter les crises de nerfs), un CM se doit de savoir mettre les émotions de l’internaute avant les siennes et de pouvoir faire face même aux questions les plus stressantes : c’est son boulot ! Dans la configuration actuelle des choses, le CM fait pas mal de customer relationship, il est donc vraiment très important qu’il soit empathique et patient.

En trois, la CURIOSITÉ

Curiosité

 

 

Je n’ai pas grand chose à dire ici. La citation d’Albert Enstein dit tout en si peu de mots… Un CM c’est la recherche, la recherche, la recherche et encore la recherche. Dans un travail la veille mais aussi au delà, un CM ne doit jamais arrêter d’être curieux. Il en va de la crédibilité de ses propos et de la pertinence de ceux-ci. Des contenus bourrés de culture, ça se sent et ça sent bon!

 

 

Pour finir, une qualité qui m’a été soufflée par un collaborateur, Yannick Fokou , LA REACTIVITE !

Parce qu’il n’est rien de pire qu’un CM amorphe, toujours s’assurer d’être affairé et prêt à réagir. Répondre avec confiance et pertinence, défendre le point de vue du client, la politique de celui-ci ou encore tout simplement, rebondir sur un fait marquant pour encore plus se rapprocher de sa cible.

Twitter nous l’apprend bien d’ailleurs : être une marque qui, au quotidien, rebondit sur les faits marquants de sa cible, nous rapproche un peu plus de celle-ci et nous aide à développer l’affinité pour la marque. Toujours être au taquet !

 

 

En conclusion, souvenez vous , Aristote disait  » tu es ce que tu fais de façon répétitive » . Tu es un bon CM si, de façon répétitive, tu poses de bons gestes qui t’aident à devenir meilleur au quotidien.

Alors vous qui me lisez, quelles sont vos bonnes habitudes dans vos métiers ?

CM is the new sexy !

C.D.

3 réflexions au sujet de « Quatre habitudes à prendre pour être un bon community manager »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *