Et quand un CM est malade…

Hello chers lecteurs,

Depuis une quinzaine de jours maintenant vous êtes restés sans nouvelles, sans signe de vie, sans rien : Je m’en excuse profondément ! Déjà je vous rassure que ce ne sont pas des marabouts 2.0 qui m’ont réquisitionnée. Ils ont quelle tête ? Comme on dit chez nous. J’ai seulement été malade et internée pendant cinq jours et en convalescence par la suite. Ceci a donc inspiré mon article de ce soir, « Et quand un CM est malade ».

Quand un CM est malade, indisposé ou tout simplement indisponible, cela se ressent très facilement en fonction de la cote de popularité de la marque qu’il gère. Il y a cependant des signes qui ne trompent pas lorsque le travail était bien fait indépendamment de la taille de la communauté :

  1. Sa page dort, perd de sa vitalité.

Un CM au-delà de la modération est toujours et continuellement dans un proccess* d’engagement de la communauté. Interagir avec les fans et générer un maximum d’impressions. Quand il n’est pas là, vous pouvez le ressentir via le manque d’engagement de la communauté.  Et  même s’il a programmé des publications, ce n’est en aucun cas la même chose.

  1. Vous n’obtenez plus de réponse.

Oui un CM c’est aussi du SAV ou du service client. Si le CM en question est unique à cette fonction, il y a de fortes chances que vos requêtes soumises par ce canal soient traitées avec beauuuccoouupp d’heures de retard : un peu comme vos commentaires auxquels je ne réponds que maintenant . Ihihihii !

  1. Plus de rendez-vous

Pour les plus polis et courtois d’entre les CM, vous avez habituellement et à une fréquence que seul le CM peut définir, des rendez vous d’échange et de partage. S’il n’est plus là, ça devient comme quand vous manquez la messe le dimanche : Triste !

  1. Baisse des chiffres

Pour ses collègues et son supérieur hiérarchique, plus que sensorielle, l’absence d’un CM est chiffrable. Les impressions baissent  et d’autres indicateurs de performances clés passent au rouge tels que la portée et le taux d’engagement.

Dans mon cas précis de figure, j’ai de gentils clients – boss, qui sont venus me rendre visite les bras bien chargés à l’hôpital ou m’ont fait de jolis mails de réconfort. Un petit virement extra au passage : le pied !

Sinon quand on est CM, mis à part le faite qu’on soit beaucoup reliés à nos machines au point de n’en faire qu’un avec ces derniers, on est des humains aussi, on tombe malade, on se fatigue, on a faim et on tombe même amoureux souvent.

Et vous quel est le plus gros signe professionnel quand vous êtes indisponible ?

C.D.

* proccess : Processus. Beaucoup m’ont demandé pourquoi j’empruntais ce mot à la langue anglaise. Au début c’est que je ne savais pas comment on le disait exactement en français. Par après, c’est juste que ce soit plus joli.

2 réflexions au sujet de « Et quand un CM est malade… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *